Petit aide-mémoire Firefox

Ce court article recense quelques réglages intéressant et peu évidents de Firefox. Ces réglages permettent de désactiver des fonctions dont la sécurité ou l’utilité sont discutables. Ou d’activer des fonctions de sécurité utiles.

Pour appliquer ces réglages, entrez « about:config » dans la barre d’adresse de Firefox, puis entrez le nom du paramètre dans la barre de recherche. Il ne vous reste plus alors qu’à remplacer la valeur actuelle par la valeur indiquée.

Une petite optimisation pour Shorewall

Le pare-feu Linux (Netfilter) réalise un suivi des connexions, qui permet d’identifier les paquets erronés, les débuts de connexion et les connexions déjà connues. Cela lui permet de réaliser un blocage plus intelligent s’appuyant sur l’état des connexions. Ce suivi des connexions s’applique à toutes les interfaces, y compris à la boucle locale (interface lo).

Bon, soyons honnête, le suivi des connexions de la boucle locale n’a pas vraiment de sens, à moins de souffrir de paranoïa à un stade avancé…

Valider un site web

Voilà. Votre site web tout neuf est enfin prêt. Tout est en place. Sur votre navigateur, tout s’affiche bien.

Mais est-il bien paramétré et présente-t-il un bon niveau de sécurité ?

Pour répondre à ces différentes questions, un certain nombre d’outils en ligne permettent d’auditer votre système à distance pour savoir où vous en êtes.

Conversion des fins de lignes entre Unix et Windows

C’est la méthode la plus simple que j’aie trouvée. Elle nécessite de disposer d’un awk autorisant l’emploi d’expressions rationnelles comme séparateur d’enregistrements (RS). De plus, elle marche sur des fichiers comportant à la fois des fins de lignes Unix et DOS, sans ajouter de lignes blanches parasites.

Modifier le navigateur par défaut sous Xubuntu (et tous les dérivés de Debian)

Sous Xubuntu, lorsque plusieurs choix existent pour la même commande, le logiciel utilisé par défaut sur la machine sera défini au travers du mécanisme des alternatives.

Il s’agit d’un mécanisme système de bas niveau. Les environnements de bureau comme XFCE ont leur propre mécanisme de sélection, mais qui ne couvre pas tous les cas.

Xubuntu peut-il parler français ?

Si vous avez essayé d’utiliser la synthèse vocale sous Xubuntu, vous aurez constaté que le résultat n’est pas terrible, voire pas terrible du tout :

spd-say "Essai de la synthèse vocale"